Accepter l’autre : enfant « différent » (1ère partie)

Updated: 6 days ago


Nous avons le bonheur d’avoir cinq fils sur cette terre. Ils nous ont déjà fait le cadeau de nous ramener trois filles à la maison. Les repas de famille de fin d’année sont donc très animés et joyeux avec nos filles de cœur, nos fils, amis et famille.


Chacun de nos fils était attendu, et rêvé.


Lorsque nous attendions notre petit dernier, qui a aujourd’hui 21 ans, je n’avais que 25 ans. Le médecin qui faisait la première échographie me connaissait déjà, puisqu’il avait suivi plusieurs de mes précédentes grossesses. Alors qu’il suivait son protocole de première échographie, nous discutions et plaisantions avec légèreté sur le fait que j’étais déjà de retour. Et puis, soudain, il s’est tu… Son visage est devenu grave… il a pris son courage à deux mains et m’a annoncé que notre bébé n’était pas « normal », qu’il était sans doute « lourdement » trisomique… « Il va falloir penser à une interruption thérapeutique de grossesse, Madame… »


Pour nous, cette option n’en était, évidemment, pas une. Nous avons donc changé de médecin, pour un gynécologue qui accepterait de nous accompagner dans cette grossesse « différente ».


Vivre avec un enfant « différent » est un réel défi. Nous en étions conscients… un tout petit peu. Nous avons donc prié « Seigneur, aide nous à comprendre. » Puis, nous avons regardé autour de nous, cherchant des familles qui pourraient nous parler de leur défi, mais aussi de leur bonheur d’avoir accueilli un enfant « différent ».


Dans ma tête se sont bousculées des milliers de pensées :

  • Est-ce que nous serions à la hauteur pour lui ?

  • Comment va-t-on gérer les défis relatifs au temps que cette « différence » nous prendrait par rapport aux quatre grands frères de 1, 4, 5, 6 ans ?

  • Comment vont réagir les personnes autour de nous ?

  • Que devient mon investissement dans le ministère, avec un enfant qui sera, sans doute, à notre charge toute notre vie ?

  • Comment fera-t-il quand nous ne serons plus là ?


Bien sûr, nous n’avons jamais autant croisé d’enfants trisomiques autour de nous. Nos yeux étaient attirés, bien plus que d’ordinaire…


Vous êtes-vous déjà posé ces questions ? Êtes-vous parents d’un enfant différent ? Ou bien, faites-vous partie de ceux qui ont regardé, assisté, accompagné des familles dans une aventure semblable ? Ou encore… critiqué ?

Sachez, d'ores et déjà, que ces enfants différents sont un cadeau de Dieu ; qu’Il est là avec vous, lorsque la pression et la douleur sont trop fortes ; que Dieu vous donnera la force pour traverser les moments difficiles… mais surtout que ces enfants différents sont un trésor que Dieu vous a confié.


Après l’annonce de cette grossesse compliquée, Éric et moi avons longuement réfléchi : « Devons-nous en parler avec notre Église ? » Nous avons décidé de partager cette nouvelle à la réunion de prière pour que l’Église puisse prier avec nous, pas forcément pour un changement de situation, mais pour que Dieu nous aide et nous accompagne.


La grande majorité des chrétiens ont réagi de façon magnifique, (merci à eux !) mais je vous avoue que certaines réactions m’ont profondément choquée :


« Pourquoi Dieu a-t-il permis cela, dans votre famille, Pasteurs ? »
« Ce n’est pas juste ! Dieu est injuste ! »
« Qu’est-ce que vous avez fait pour mériter ça ? Avez-vous un péché caché ? » etc…

Aujourd’hui, écrire ces phrases me fait sourire mais à l’époque, elles me faisaient pleurer de rage …


Un enfant « différent » n’est ni une malédiction, ni une punition ! Le péché est entré dans l’humanité, et nous ne sommes pas dans un monde « parfait ». Il y a des maladies, des défis, des enfants qui naissent, par exemple, avec un cancer, une malformation au coeur, ou un chromosome supplémentaire… C’est la vie !


La plus belle réponse que nous ayons reçue, venait d’une famille dont le fils était autiste. Il avait une forme d’autisme très poussée. Personne n’arrivait vraiment à communiquer avec lui. Il était violent, la plupart du temps. Leur situation était très difficile à vivre.


« Après avoir questionné et pleuré devant Dieu, devant le quotidien si difficile avec notre fils, Dieu nous a parlé et consolé ! », nous ont-ils raconté.

Dieu leur avait dit qu’Il cherchait une famille à qui confier cet enfant « différent », et qu’Il avait choisi la leur. Dieu les avait encouragés en les rassurant sur le fait qu’ils sauraient lui apporter tout l’amour dont un enfant a besoin de la part de ses parents, même au milieu des maladresses, découragements, colères, etc… Dieu leur a ensuite montré toutes les portes qu’Il allait ouvrir pour cette famille auprès d’autres familles qui traversaient des situations similaires. Leur « différence » était devenue leur « ministère ».


Le quotidien restait difficile, mais ces parents étaient convaincus d’être à la place où Dieu les voulait, avec la famille que Dieu leur avait confiée.


La rencontre de cette famille a bouleversé la grossesse de notre cinquième fils. Nous avons dit « oui » au Seigneur pour accueillir cet enfant que tous les médecins nous annonçaient comme lourdement handicapé. Une paix a alors, envahi nos cœurs… Le moment de la naissance est arrivé, une armée de médecins, pédiatre, chirurgien… était présente. Élie est né, il a été emmené très vite par le pédiatre qui est revenu en déclarant :

« Il est parfait, ce bébé. Ne vous inquiétez pas... »

Merci Seigneur pour notre fils Élie ! Il est né avec un nombre classique de chromosomes. Mais une chose est sûre, nous ne l’aurions pas aimé moins s’il en avait eu plus !



>> Pour apprendre davantage, je vous invite à vous abonner à mes newsletters en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous recevrez des outils pour relation de couple gratuits et des newsletters mensuels contenant un message personnel de ma part ainsi que les différentes ressources que mon mari et moi avons créées pour vous aider dans votre cheminement vers des relations saines et une communion plus profonde avec Dieu.

https://www.rachelmiqueldufour.com/newsletter-subscribe


Rachel Miquel Dufour

Relationship Tools        (Free Download) 

Des outils pour la relation de couple

   (Téléchargement Gratuit)

NEWSLETTER
SAM-Transparent.png

© 2020 Rachel Miquel Dufour

Cart0